Quel équipement installer dans les maisons des personnes âgées ?

28 août 2023
Équipement maison personnes âgées

Lorsqu'on vieillit, aménager sa maison de matériel médical ou d'équipements de sécurité peut devenir nécessaire. © Raphaëlle Trecco

articles les plus récents
  • 18 avril 2024
    Retour sur 10 dates clés des Petits Frères des Pauvres
    Lire l'actualité
  • 18 avril 2024
    Festivals de musique : nos stands solidaires pour lutter contre l’isolement
    Lire l'actualité
  • 09 avril 2024
    Quelles activités pour aider la mémoire d'une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer ?
    Lire l'actualité
Voir tout

Lorsqu’on prend de l’âge ou qu’on commence petit à petit à perdre de l’autonomie, aménager son logement avec des équipements adaptés devient vite indispensable pour y vivre confortablement et en toute sécurité. Nos conseils.

Aujourd’hui, la majorité des personnes âgées souhaitent vieillir à leur domicile. Mais, plus on vieillit, plus il peut devenir nécessaire d’aménager son logement afin d’y vivre confortablement et en sécurité.

Qu’il s’agisse d’objets du quotidien pour personnes âgées, de matériel ergonomique ou d’équipement pour personne en perte d’autonomie, tout dépendra de l’âge de la personne âgée, de son niveau d’autonomie et des pathologies dont elle est atteinte.

Quel équipement installer dans les maisons des personnes âgées ?

Tout d’abord, avant toute installation d’un équipement, il est conseillé d’adapter son lieu de vie pour prévenir le risque de chute : on libère de l’espace en débarrassant les meubles encombrants, on range les fils électriques et on enlève les tapis.

Ensuite, on procède méthodiquement et pièce par pièce, selon les besoins de la personne âgée. A-t-elle besoin d’un lit médicalisé ? D’un verticalisateur pour se lever le matin ? Si oui, ces équipements sont à commander auprès d’un professionnel. 

Dans la salle de bains, faut-il désormais installer une douche ? On peut bénéficier d’une aide de l’Etat pour l’adaptation du logement au vieillissement. Cette enveloppe pouvant monter jusqu’à 5000 € couvre par exemple les frais de la pose d’une douche à l’italienne avec sol anti-dérapant, d’un lavabo adapté aux personnes à mobilité réduite ou d’une cuvette de WC rehaussée avec son réservoir et une barre d’appui.

Dans les autres pièces, quels autres aménagements sont nécessaires ? Des barres d’appui, des éclairages au sol, un siège pour monter les escaliers ? Sachez que dans la limite de 50 % du coût des travaux principaux, peuvent également être pris en charge dans le cadre de cette aide financière, les travaux connexes : siège de douche, revêtements sols et murs, éclairage de sécurité...

Pourquoi investir dans des équipements pour la maison d'une personne âgée ?

85 % des Français veulent vieillir à leur domicile (étude FESP, Ifop et Sociovision, 2019). Pourtant, dès lors qu’on vieillit, ce choix implique d’adapter son mode de vie et son habitat. Logement de plain- pied ou avec un ascenseur, pièces spacieuses pour faciliter les déplacements ou encore douche plutôt que baignoire… autant d’éléments à prendre en compte lorsqu’on souhaite rester à son domicile.

Par ailleurs, un environnement inadapté peut causer des chutes : or les chutes représentent la première cause de mortalité accidentelle chez les plus de 65 ans (Ministère des Solidarités, de l’autonomie et des personnes handicapées).

Dans le cas où la personne âgée perd en autonomie, il sera peu à peu nécessaire de réaliser des aménagements plus importants. On pense à des équipements pour se déplacer (barres d’appui, rampes…) mais cela peut aussi aller jusqu’à installer du matériel médical ou des services de téléalarme.

Ces investissements sont nécessaires pour permettre à la personne âgée de se maintenir au domicile le plus longtemps possible et en toute sécurité.

Équipement maison personnes âgées

La salle de bains et les toilettes peuvent être aménagés pour plus de confort et de sécurité pour la personne âgée. © Raphaëlle Trecco

Les équipements pour faciliter les déplacements

À l’intérieur du logement, il est essentiel de faciliter les déplacements avec un équipement maison pour les personnes âgées.

Dans les escaliers, on pourra si besoin installer une rampe d’accès ou un siège élévateur. À défaut, il faut au moins opter pour un éclairage adéquat (soit une lumière, soit des adhésifs de couleur vive pour signaler les marches). Les escaliers doivent aussi avoir des marches antidérapantes et des mains-courantes bien fixées et robustes. 

Pour se redresser, s’asseoir ou se relever plus aisément, on peut demander à faire installer des rampes ou des barres d’appui, notamment à proximité des endroits qu’on fréquente le plus (lit, WC, douche, table de la cuisine…). 

Et enfin, on fera particulièrement attention à bien fixer les barres de seuil et à opter pour des sols antidérapants dans les pièces où c’est nécessaire. 

Les équipements pour améliorer le confort

Équiper sa maison en vue de son vieillissement et de sa perte d’autonomie, c’est aussi la rendre plus confortable. Parce qu’en vieillissant, il deviendra plus difficile d’effectuer certains gestes (se lever, se baisser, s’accroupir), mieux vaut d’ores et déjà adapter sa routine et son aménagement intérieur.

Ainsi, de nombreux objets du quotidien pour personnes âgées permettent de se faciliter la vie !

Les lits médicalisés que l’on peut baisser, remonter ou plier sont ainsi pratiques pour éviter d’avoir à se contorsionner et réduisent aussi le risque de chutes qui surviennent souvent au sortir du lit.

On pourra aussi se munir d’horloges ou de montres parlantes lorsque la vision baisse. 

Autre idée, ceux qui ont des troubles de la préhension apprécieront les tournes-clés ou les prolongateurs de portes.

Les équipements pour assurer sa sécurité

Première pièce à aménager : la salle de bains. Elle concentre en effet tous les dangers ! Si la pièce est équipée d’une baignoire (on peut donc bénéficier d’une aide pour la convertir en douche), mais on peut faire un aménagement de fortune avec un marchepied pour y entrer plus simplement, y fixer une rampe ou une poignée pour en sortir sans risques et enfin ajouter des tapis antidérapants. S’il s’agit déjà d’une douche, on pense quand même à installer un siège de douche rabattable ou à défaut, un tabouret adapté.

Dans les toilettes, il est possible d’ajouter un réhausseur car les WC standards sont souvent trop bas pour une personne âgée avec des difficultés pour s’asseoir et se relever.

Pour les personnes âgées en perte d’autonomie, il est de plus en plus fréquent d’avoir recours à des services d’alarme et de téléassistance qui permettent de maintenir au domicile les aînés et de leur assurer l’intervention des secours en cas de besoin. 

Dans la même veine, les éclairages avec détecteur de mouvements qui permettent d’éviter des allers-retours incessants aux interrupteurs et aujourd’hui la domotique qui peut faciliter le quotidien avec l’automatisation de certaines tâches sont un progrès. Une aide pour configurer tout cela peut être nécessaire et le coût peut aussi être rédhibitoire…

Enfin, avec l’arrivée massive des objets connectés, de nombreuses start-up ont créé des outils censés aider les personnes âgées : verre automatisé, ceinture connectée d’airbags, lit connecté… Pour les Petits Frères des Pauvres, si les technologies peuvent être un plus pour favoriser le maintien à domicile des aînés, il est important de veiller à ce que ces innovations correspondent bien aux attentes des aînés, qu’elles soient éthiques et accessibles à tous.  

 

À LIRE AUSSI :

Dans la même catégorie