Rapport grand âge et autonomie : les Petits Frères des Pauvres satisfaits des annonces

28 mars 2019

Les Petits Frères des Pauvres, satisfaits des mesures présentés par Dominique Libault dans son rapport Grand âge et Autonomie. © Jean-Louis Courtinat

articles les plus récents
  • 19 avril 2019
    A quel âge devient-on vieux ?
    Lire l'actualité
  • 16 avril 2019
    Incendie de Notre-Dame de Paris : une vive émotion pour les Petits Frères des Pauvres
    Lire l'actualité
  • 15 avril 2019
    Grâce aux Petits Frères des Pauvres, une femme revoit sa famille pour la 1ère fois depuis 23 ans
    Lire l'actualité
Voir tout

Alors que Dominique Libault, pilote de la concertation Grand âge et autonomie, rendait les conclusions de son rapport au gouvernement, les Petits Frères des Pauvres se félicitent de l’ensemble de ces annonces.

En octobre 2018, une concertation nationale sur le « Grand âge et l’autonomie » a été lancée par Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé. Ce 28 mars 2019, Dominique Libault, pilote de la concertation, rend donc officiellement son rapport. Ces 175 recommandations serviront de base au projet de loi d’Agnès Buzyn qu’elle présentera en conseil des ministres en octobre 2019. 

Les Petits Frères des Pauvres ont participé à cette concertation en tant qu’association de référence sur les problématiques d’isolement et de précarité de nos aînés. Auditionné par Dominique Libault, ils ont également transmis 97 témoignages de personnes résidant en EHPAD, âgées de 59 à 99 ans, dans toute la France. Ils ont aussi participé à des groupes de travail mis en place par les pouvoirs publics. Enfin, l’Association a été invitée à émettre des propositions d’amélioration.

Des mesures appréciées

L’ensemble des préconisations présentées tend vers une réforme profonde de la prise en charge de la perte d’autonomie des personnes âgées et rejoignent les propositions des Petits Frères des Pauvres. 

Dans son rapport, Dominique Libault fixe une dizaine de priorités. Les Petits Frères des Pauvres saluent par exemple la volonté de mettre en place des mesures pour lutter contre l’isolement et la solitude des personnes âgées, notamment la mobilisation des bénévoles et des jeunes en service civique auprès de nos aînés dépendants. 

L’association se félicite également des propositions annoncées pour changer le regard sur le grand âge afin que notre société soit plus inclusive avec les plus vulnérables de nos aînés. 

Il est aussi prévu le lancement d’un plan national pour revaloriser les métiers d’accompagnement des personnes âgées avec le recrutement de 80 000 professionnels supplémentaires dans les Ehpad et à domicile. 

Enfin, les Petits Frères des Pauvres sont favorables à toute mesure propice au maintien à domicile de nos aînés et au développement de l’habitat alternatif.  

Les Petits Frères des Pauvres resteront attentifs à la suite donnée à ce rapport, avec des objectifs concrets et des moyens associés.

Dans la même catégorie