Reconfinement : veillons sur les personnes âgées isolées

29 octobre 2020
Reconfinement : veillons sur les personnes âgées isolées

Les Petits Frères des Pauvres appellent les citoyens à faire preuve de solidarité envers les personnes âgées, notamment les plus isolées. © Jérôme Coton / Petits Frères des Pauvres

articles les plus récents
  • 26 novembre 2020
    C’est la 3e édition de Giving Tuesday en France, ce 1er décembre !
    Lire l'actualité
  • 24 novembre 2020
    La solitude des femmes âgées au cœur du film « Les Dames »
    Lire l'actualité
  • 19 novembre 2020
    Pour illuminer les fêtes de nos aînés, des enfants se mettent au dessin
    Lire l'actualité
Voir tout

Alors qu’un deuxième confinement a été annoncé par le Président de la République (28/10/2020), les Petits Frères des Pauvres appellent à une solidarité citoyenne pour veiller sur les personnes âgées qui risquent de souffrir encore des effets de cette mesure. Notre Association reste mobilisée pour poursuivre ses actions auprès des personnes âgées les plus vulnérables dans le strict respect des consignes sanitaires et gouvernementales.

À l’aube de ce reconfinement qui prendra effet le 30 octobre jusqu’au 1er décembre 2020, l’inquiétude est grande face à la deuxième vague de l’épidémie de Covid-19. Alors que le Président de la République a annoncé un durcissement des mesures sanitaires avec la fermeture des commerces non-essentiels, la généralisation du télétravail et la limitation des déplacements, il a toutefois pris en compte l’importance du lien social pour nos aînés

Les Petits Frères des Pauvres ont alerté régulièrement depuis le mois de mars sur l’impact éprouvant du premier confinement pour les personnes âgées isolées et sont satisfaits d’avoir été entendus. En effet, le Président Emmanuel Macron a annoncé la possibilité de maintenir les visites à domicile comme en Ehpad : « Pour éviter que ne se nouent des drames humains tels que ceux que nous avons vécus au printemps, que des personnes seules, en fin de vie, se retrouvent totalement isolées, les visites en maison de retraite et en Ehpad seront cette fois autorisées, dans le strict respect des règles sanitaires. ».

Le maintien du lien social pour nos aînés, déterminant

La décision de maintenir les visites en EHPAD est déterminante pour lutter contre l’isolement des personnes âgées les plus fragilisées. Toujours mobilisés, les bénévoles des Petits Frères des Pauvres vont pouvoir continuer, dans le strict respect des gestes barrières et des mesures de confinement, à préserver le maintien du lien social avec les aînés les plus vulnérables, à domicile comme en établissement. Parfois seule présence réconfortante pour des personnes âgées très isolées, l’Association demande à ce que les bénévoles d’accompagnement en EHPAD soient bien considérés comme des proches et puissent poursuivre leurs visites.

Tous solidaires pour nos aînés isolés

Alors que les personnes âgées ont déjà été très éprouvées par le premier confinement, comme le montrait notre rapport (étude Petits Frères des Pauvres / CSA Research 2019) avec 32 % des Français de 60 ans et plus qui ont ressenti de la solitude tous les jours ou souvent et 500 000 personnes de 60 ans et plus qui n'ont pas reçu l'aide dont elles avaient besoin, les Petits Frères des Pauvres appellent les citoyens à faire preuve de solidarité. Un appel pour prendre des nouvelles, apporter des courses alimentaires, chercher des médicaments à la pharmacie… il existe de multiples petites façons d’aider. Face à l’isolement, nos aînés doivent pouvoir compter sur chacun de nous !

 

Dans la même catégorie