Un nouveau projet à la Fraternité Sud : ''Bédier Boutroux''

10 décembre 2010
articles les plus récents
  • 26 novembre 2020
    C’est la 3e édition de Giving Tuesday en France, ce 1er décembre !
    Lire l'actualité
  • 24 novembre 2020
    La solitude des femmes âgées au cœur du film « Les Dames »
    Lire l'actualité
  • 19 novembre 2020
    Pour illuminer les fêtes de nos aînés, des enfants se mettent au dessin
    Lire l'actualité
Voir tout

La Fraternité Paris-Sud se lance encore une fois, avec enthousiasme, et malgré les difficultés actuelles, dans un projet d'envergure.

Peut-être en avez-vous déjà entendu parler, mais sans savoir exactement ce dont il s'agit. Nous allons donc vous raconter cette nouvelle aventure qui s'inscrit sur le territoire du sud de Paris et concerne des personnes en situation de précarité et vieillissantes.La ville de Paris a décidé de monter, avec notre association, un projet important, innovant, sur un quartier du 13ème arrondissement qui fait donc partie de notre périmètre d'action. Il se situe sur la ZAC* Bédier Boutroux enclavée entre le boulevard Masséna et le périphérique.Ce projet prévoit la construction d'un immeuble dans lequel seront réalisées plusieurs structures : une maison relais, un foyer logement, une unité de vie, un accueil de jour Alzheimer, avec au rez-de-chaussée, un cabinet médical.Montage, gestion et objectifs d'accompagnementLe montage du projet, avec la Mairie, Paris Habitat, la Dases est mené par AGE, l'association de gestion des établissements des petits frères des Pauvres, à laquelle la Mairie a souhaité confier la gestion de cet ensemble. La Fraternité Paris Sud, quant à elle, sera concernée par l'accompagnement des personnes qui rentreront dans ces structures. L'objectif est évidemment de permettre aux personnes du quartier qui en auront besoin d'y être admises et de les maintenir dans un environnement qui leur est familier.Prévision d'ouvertureL'ouverture de cette résidence est prévue en 2014. Néanmoins, en lien avec d'autres fraternités parisiennes, avec l'association de gestion des établissements des petits frères des Pauvres, et avec les institutionnels qui oeuvrent sur ce territoire, Paris Point Emeraude, CAF, adultes relais, gardiens d'immeubles et mairie du 13ème, la prise de connaissance du quartier, de ses spécificités, des besoins des personnes qui rentrent dans les critères d'accompagnement a déjà commencé.Il s'agit pour la fraternité dans un premier temps, d'appréhender toutes les composantes d'un quartier qui lui est inconnu, et, dans un deuxième temps, de faire en sorte que les petits frères y soient, petit à petit, reconnus et acceptés. C'est un long travail de reconnaissance mutuelle qui est entamé.Aller à la rencontrePour aller à la rencontre du public de ce quartier, nous avons proposé aux divers responsables, Paris Point Emeraude, gardiens et Adultes relais, de permettre aux personnes qu'ils nous signaleront et qui rentrent dans nos critères, de participer à nos actions de Noël, avec la possibilité d'accueillir 10 personnes lors du déjeuner du 25 au Novotel, et de porter 15 colis à domicile le 24 décembre. Un grand merci aux bénévoles et aux salariés qui s'engagent dans cette action. Nous espérons ces signalements qui seraient un prélude à nos accompagnements, tout en ayant conscience de la difficulté d'être admis dans un quartier replié sur lui-même, mais dont les besoins d'ouverture et d'accompagnement ont été clairement exprimés. L'association des petits frères des Pauvres et la Fraternité Paris Sud se lancent, avec enthousiasme, dans ce projet ambitieux, nouveau pour tous.Béatrice*ZAC : zone d'aménagement concerté

Dans la même catégorie