Prise de Position

CRISE SANITAIRE : CONTRE LES CLIVAGES INTER ET INTRAGÉNÉRATIONNELS

30 mars 2021
Rapport : les impacts de la crise sanitaire sur les personnes âgées isolées

Le nouveau rapport des Petits Frères des Pauvres présente des données complètes sur le vécu par les aînés de la crise. © AdobeStock

Dernières prises de position
Voir tout

Dans un nouveau rapport publié le 30 mars 2021, les Petits Frères des Pauvres analysent les impacts de la crise sanitaire sur les conditions de vie des personnes âgées et leur isolement. Il révèle l’impact déterminant des conditions de vie, des vulnérabilités et de la fragilité des liens sociaux sur le vécu de la crise. Notre Association se mobilise contre les risques de clivages inter mais aussi intragénérationnels, et la nécessité de faire du maintien du lien social une priorité.

>> Découvrez l'étude en intégralité ci-dessous :

Rapport les impacts de la crise sanitaire mars 2021

1- La situation 

Après un rapport sur le premier confinement sorti en juin dernier, cette étude qualitative réalisée en collaboration avec le Cercle Vulnérabilités et Société, auprès de 100 personnes âgées, de professionnels de santé, d'aidants et de bénévoles, analyse les effets de la crise sanitaire sur nos aînés.

enseignement n°1
La crise aura des répercussions notables à court, moyen et long-terme

Notre étude* révèle combien la crise a marqué les esprits des personnes âgées. Les aînés interrogés le confient : c’est le manque de contact physique et les marques d’affection associées qui sont difficiles à vivre. Les nouvelles technologies à distance peinent à les remplacer dans la durée…

Les personnes âgées ont été également particulièrement atteintes par la gestion de la crise et le traitement médiatique qui ont eu des effets dévastateurs sur le regard qu’elles portent sur elles-mêmes, ramenant de facto la vieillesse à la pathologie et à la fragilité. Conséquence directe : un grand nombre d’aînés se sentent exclus, en marge de leur société du fait de leur âge.

Enseignement N°2
Les facteurs socio-économiques et les modes d'habitat ont fortement influencé le vécu de la crise 

Ce qui ressort aussi de l’étude, c’est que le confinement est d’autant mieux vécu lorsque les conditions matérielles, financières et lorsque le niveau des contacts préexistants sont déjà élevés. 45 % des personnes interrogées avec des revenus mensuels inférieurs à 1000 € ont mal vécu le confinement, contre 18 % des personnes avec des revenus supérieurs à 2000 € mensuels.

Enseignement N°6
La crise a créé un risque de fracture intergénérationnelle

Enfin, la crise a créé un risque de fracture intergénérationnelle et de fracture intragénérationnelle avec l’émergence de 4 familles dans le groupe des personnes âgées : les fragilisés, les résignés, les résilients et les engagés. 

* Ce rapport a été réalisé avec le soutien financier de la CNSA (Caisse nationale de solidarité à l’autonomie) et la CNAV (Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse)

>> Téléchargez le rapport

2- Le décryptage

« Ce nouveau rapport, travaillé avec le Cercle Vulnérabilités et Société, vient enrichir la compréhension du vécu des personnes âgées, leurs difficultés, leurs souffrances et les inégalités exacerbées par la crise sanitaire. Le lien social est un lien vital. Son manque, à 20 comme à 70 ou 90 ans, est douloureux. Il est temps désormais de trouver la voie de l’apaisement et de bâtir ensemble la société de demain en mettant le maintien du lien social au cœur de nos préoccupations communes.​ » Alain Villez, Président les Petits Frères des Pauvres

Ce nouveau rapport vient enrichir la compréhension du vécu des personnes âgées

3- Les actualités

4- Ressources 

Consultez ou téléchargez le rapport en intégralité ci-dessous :

Rapport les impacts de la crise sanitaire mars 2021

Dernières actualités