Prise de Position

Pour de meilleures conditions de vie des personnes âgées en hébergement collectif et à domicile

18 janvier 2019

Les Ehpad, un enjeu de société. © Isabelle Rotcshild

Dernières prises de position
Voir tout

Les Petits Frères des Pauvres se sont toujours mobilisés pour favoriser de meilleures conditions de vie des personnes âgées à domicile ou en hébergement collectif. Acteurs historiques de solutions alternatives d’habitat pour nos aînés, les Petits Frères des Pauvres agissent pour que notre société soit plus inclusive avec les personnes âgées.

1- La situation

 
Dès les années 60, les Petits Frères des Pauvres se sont mobilisés pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées résidant dans les structures collectives d’hébergement.
 
En octobre 2018, une concertation nationale sur le « Grand âge et l’autonomie » a été lancée par Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé. Les Petits Frères des Pauvres ont souhaité enrichir le regard porté sur les EHPAD en valorisant les témoignages de 97 personnes accompagnées âgées de 59 à 99 ans résidant en EHPAD et en formulant des préconisations (promotion de l’habitat alternatif, lutte contre l’isolement, développement du bénévolat d’accompagnement, amélioration des conditions de vie en EHPAD) pour nourrir la réflexion sur la place de nos aînés dans la société. Les Petits Frères des Pauvres ont également été auditionnés par Dominique Libault, le pilote de la concertation Grand Age et Autonomie et ont participé à deux des groupes de travail.
 
Les Petits Frères des Pauvres sont promoteurs du maintien à domicile et souhaitent son développement. Ils proposent des alternatives aux structures collectives de grande capacité (petites unités de vie, recours à l’hébergement temporaire, logements groupés, etc.). Ils assurent, grâce au réseau de bénévoles, une présence régulière auprès des personnes résidant en hébergement collectif. 

2- L’éclairage

Comme le rappelle Alain Villez, président des Petits Frères des Pauvres :
 
« Il est indispensable de construire une politique ambitieuse et volontariste, fondée sur un contrat social prenant en compte effectivement les besoins exprimés par les personnes âgées. Cette politique doit permettre à chacune d'entre elles d'avoir des conditions de vie dignes jusqu'au bout de la vie -quels que soient sa situation, son parcours, ses ressources, et son état de santé- en favorisant une société solidaire, inclusive et fraternelle. »

3- Les ressources

2018_12_06_PFP_paroles_de_résidents_paroles_de_resistants

Les chiffres de la perte d'autonomie

8 % touchés par la perte d’autonomie en 2018
10 % des personnes de + de 75 ans vivent en établissement en 2018
1,6 million de personnes en perte d’autonomie en 2030
3000 aînés en hébergement collectif suivis par les Petits Frères des Pauvres en 2017.
86 % de ces accompagnements se déroulent en EHPAD
14 % d’accompagnements en Unités de Soins de Longue Durée.

Dernières actualités