Témoignage La Seyne-sur-Mer | En savoir plus sur : / La maison

Marie-Claire, 61 ans : « Les Petits Frères des Pauvres ont chassé la solitude »

18 octobre 2022
Marie-Claire : témoignage solitude

Après un déménagement dans le Var, Marie-Claire s'est retrouvée seule et isolée. © Petits Frères des Pauvres Ouest Var

Derniers témoignages
  • Stéphane, bénévole en soins palliatifs : « dès ma première visite, j’ai senti que j’étais à ma place »

    Dès ma première visite, j’ai senti que j’étais à ma place

    Lire le témoignage
  • Claude, artiste de 60 ans : « Socialement, c’est vraiment un handicap quand on ne travaille pas »

    « Socialement, c’est vraiment un handicap quand on ne travaille pas »

    Lire le témoignage
  • Arthur, 61 ans : « J’aimerais bien avoir une amie »

    Arthur, 61 ans, est à la recherche d'une compagne pour égayer son quotidie

    Lire le témoignage
Voir tout

Quand à 61 ans, Marie-Claire se retrouve seule et isolée dans le Var, le moral est au plus bas… Heureusement, elle croise la route des Petits Frères des Pauvres. Elle explique comment cette rencontre a changé son quotidien…

Se retrouver isolé dans une nouvelle région que l’on ne connait pas, à l’âge de la retraite, c’est ce que de nombreuses personnes âgées vivent. À 61 ans, Marie-Claire emménage à la Seyne-sur-Mer à la suite d’un évènement familial. Éloignée de ses 4 filles, cette situation la plonge rapidement dans un profond désarroi… « Je n’y connais personne et la situation a fait que je me suis beaucoup repliée sur moi-même… », déplore-t-elle.

Grâce à sa fille aînée, Marie-Claire est mise en contact avec les Petits Frères des Pauvres d’Ouest-Var (83). « Marie-France, bénévole de l’équipe Ouest Var, est passée chez moi. Je me suis tout de suite sentie à l’aise avec elle grâce à sa joie de vivre et son côté humain. »

Rencontrer du monde pour fuir la solitude

Outre les visites des bénévoles, Marie-Claire a aussi petit à petit commencé à participer aux activités organisées par les Petits Frères des Pauvres. « J’y rencontre du monde, participe à des ateliers d’écriture, de danse, de peinture. Cet été, il y a eu 2 soirées organisées à la Villa des Fleurs avec à chaque fois des décorations adaptées aux thèmes. J’en retiens beaucoup de couleurs, des danseuses brésiliennes ou tahitiennes magnifiques, des costumes féeriques et une ambiance très chaleureuse. »

Cet été, elle a aussi pu passer un après-midi à la mer en compagnie d’une bénévole. Un doux instant de bonheur.

Les Petits Frères des Pauvres sont une lumière dans ma vie

Quant à la belle maison de la Villa des Fleurs, qui accueille régulièrement des personnes âgées accompagnées par nos équipes, c’est un véritable coup de cœur pour Marie-Claire : « Chaque moment passé à la Villa des Fleurs est un moment de partage, de joie et de bonne humeur. »

Depuis que l’Association est présente dans sa vie, Marie-Claire a retrouvé le sourire. « Les Petits Frères des Pauvres et toute son équipe sont une lumière dans ma vie. Ils y ont chassé la solitude. », déclare-t-elle.

Désormais, Marie-Claire se sent moins seule à la Seyne-sur-Mer et elle est riche de nombreuses rencontres… « Les bénévoles et les intervenants sont très sympathiques, très chaleureux, très prévenants. Gageons que l’histoire sera encore longue avec beaucoup d’envie de rencontres bienveillantes. », sourit-elle.

 

 

À LIRE AUSSI :

Autres témoignages