Témoignage Paris - 18 | En savoir plus sur : L'équipe locale / La maison

Sébastien, bénévole : « La joie de nos aînés, ça n’a pas de prix ! »

06 avril 2021
Témoignage de Sébastien, bénévole des Petits Frères des Pauvres

Sébastien est bénévole depuis 4 ans au sein de la pension de famille Anne-Marie Blaise (Paris, 18e). © Petits Frères des Pauvres

Derniers témoignages
  • Jean, bénévole : « Le bénévole chez les Petits Frères des Pauvres n’est pas isolé »

    « Le bénévole chez les Petits Frères des Pauvres n’est pas isolé »

    Lire le témoignage
  • Estelle, 84 ans : « Ce qui me pèse énormément, c’est cette solitude »

    «Je suis toute seule tout le temps du matin au soir, je ne vois personne. »

    Lire le témoignage
  • Ce bénévole bricole pour les personnes âgées isolées

    Réparer des portes qui sont à moitié abîmées, ça me va !

    Lire le témoignage
Voir tout

Sébastien, 32 ans, est bénévole au sein de la maison Anne-Marie Blaise (Paris, 18e). Il dévoile ses missions pour les Petits Frères des Pauvres, les raisons de son engagement et revient sur les meilleurs moments de son bénévolat dans une interview « pile ou face ». Vidéo.

Le bénévolat avec des personnes âgées : déprimant ou réjouissant ? Plutôt thé ou café ? Activités collectives ou accompagnement individuel ? Des questions tour à tour drôles ou sérieuses posées à Sébastien, 32 ans, bénévole depuis 4 ans au sein des Petits Frères des Pauvres. 

Ce jeune bénévole s’est livré en toute honnêteté sur ses missions, son rôle au sein de la pension de famille Anne-Marie Blaise (Paris, 18e) ou encore ses meilleurs souvenirs auprès des aînés. 

Après un parcours dans une grande école, il est aujourd’hui salarié et réussit à concilier son bénévolat et sa vie professionnelle. Il consacre son temps libre (soir et week-end) aux Petits Frères des Pauvres et cette activité lui apporte beaucoup sur les plans personnels et professionnels.  

« J’y ai appris énormément de choses, j’y ai rencontré des personnes formidables… Les Petits Frères des Pauvres sont sans aucun doute une opportunité ! », déclare-t-il.

« Retrouver l’insouciance chez les personnes âgées »

Sébastien a pu le constater au cours des différentes activités qu’il a proposé aux personnes âgées : c’est un bonheur de pouvoir redonner le sourire aux aînés qui ont connu de grands malheurs. « Encore récemment, nous avons fait un karaoké au sein de la résidence, et il n’y avait que des sourires et de la joie dans les yeux, sur les visages des personnes âgées qui étaient là. Je trouve que ça n’a pas de prix ! », sourit-il.

Sébastien admire aussi la faculté de ces aînés isolés, qui sont parfois en situation de grande précarité comme c’est le cas au sein de la pension de famille Anne-Marie Blaise, à retrouver leur âme d’enfant : « Parfois, nous avons des personnes âgées qui ont connu de grandes difficultés, pour qui la vie n’a pas forcément été simple, et qui restent extrêmement jeunes dans leur tête. C’est aussi l’une des réussites que nous avons en tant que bénévole des Petits Frères des Pauvres, c’est retrouver cette jeunesse, cette insouciance chez les personnes âgées ».

>> Découvrez d’autres portraits de jeunes bénévoles comme Abdelkhalikh qui visite des personnes âgées à domicile ou encore Souad, qui participe régulièrement à des séjours vacances.

 

Autres témoignages