Canicule

Avec ou sans canicule, les Petits Frères des Pauvres restent présents tout au long de l’été aux côtés des personnes âgées isolées

Depuis 2004, les Petits Frères des Pauvres s’associent au « plan canicule » des pouvoirs publics et mettent en place plusieurs actions :

  • actions d’information et de prévention auprès des équipes de bénévoles et de salariés, recensement des personnes fragiles (en partenariat avec les mairies et les Centres Communaux d’Action Sociale) et des bénévoles disponibles,
  • actions de sensibilisation auprès des personnes âgées isolées et rappel des règles à suivre en cas de fortes chaleurs,
  • mobilisation de bénévoles ponctuels qui viennent renforcer les équipes durant tout l’été.

Néanmoins, les Petits Frères des Pauvres n’attendent pas que l’alerte soit déclenchée pour intervenir lors de certains pics de chaleur non caniculaires qui peuvent avoir des conséquences lourdes pour des personnes fragilisées.

Développer une démarche citoyenne tout au long de l’année

Plus de 15 ans après la canicule de 2003, la vigilance en cas de fortes chaleurs est présente à l’esprit du public, bien relayée par les médias, les mairies, les commerçants. Le grand public est désormais mieux sensibilisé, les personnes âgées concernées aussi.

Mais l’isolement des personnes âgées, ce n’est pas que l’été, c’est toute l’année. C’est la raison pour laquelle les Petits Frères des Pauvres se mobilisent au quotidien et encouragent les citoyens à développer des démarches de solidarité intergénérationnelle. 

A lire aussi :