À 87 ans, sans Internet, il ne peut pas payer ses impôts

24 octobre 2019
Payer ses impôts sans Internet : l'exclusion numérique des personnes âgées

Faire des démarches en ligne : les personnes âgées, en grande difficulté. © Moktarama / Wikipedia.

articles les plus récents
  • 26 octobre 2020
    Les jeux vidéo, la nouvelle ordonnance pour nos aînés ?
    Lire l'actualité
  • 16 octobre 2020
    La crise, facteur aggravant de précarité : nos aînés témoignent
    Lire l'actualité
  • 15 octobre 2020
    Coronavirus en Ehpad : préserver le lien social coûte que coûte !
    Lire l'actualité
Voir tout

Un habitant du Jura, Fritz D., a eu des difficultés à payer ses impôts sur le revenu car il n’a ni ordinateur ni smartphone. En France, une étude des Petits Frères des Pauvres et de l’Institut CSA (2018) a estimé que 4 millions de personnes âgées de 60 ans et plus n’utilisent jamais Internet. Aujourd’hui, ces citoyens se retrouvent dans une situation d’exclusion face à la numérisation rapide de notre société.

Payer ses impôts quand on n’a pas Internet, un vrai parcours du combattant ! Alors que 27 % des personnes de 60 ans et plus n’utilisent jamais Internet, selon une étude Petits Frères des Pauvres avec l’institut CSA (septembre 2018), il devient de plus en plus difficile pour ces citoyens de réserver un billet de train ou encore de payer leurs impôts. 

C’est la situation à laquelle s’est confrontée un habitant du Jura, Fritz D. À 87 ans, ce monsieur a souhaité régler par chèque lorsque le prélèvement automatique de son impôt n’a pas été possible. Il a alors reçu un courrier de la Direction générale des finances publiques refusant son chèque et lui demandant de régulariser sa situation par Internet…

Sans Internet, les personnes âgées se sentent exclues

Perdu et se sentant exclu, le retraité a alors cherché de l’aide auprès de la mairie de sa commune. Après négociation et l’appui du maire de la ville de Pagney, son chèque a finalement été accepté.

« De manière générale, nos agents font preuve de bienveillance : si cet usager âgé s'était déplacé au guichet, l'agent aurait vraisemblablement trouvé une solution pour dépanner ce contribuable âgé. Nous insistons sur le fait que des solutions existent bien pour les usagers qui n'ont pas Internet ou ne peuvent se déplacer. Dire le contraire est abusif », a indiqué la direction générale des finances publiques dans un droit de réponse.

Un discours officiel plutôt arrangeant qui se heurte néanmoins à la réalité du quotidien des personnes âgées. Sans voiture ni accès aux transports, comment M. Fritz D. aurait-il pu se rendre au guichet, situé à 30 km de chez lui, à Dole ?

Face à la dématérialisation rapide des services publics, les Petits Frères des Pauvres demandent notamment le lancement d'un plan national d'envergure de lutte contre l'exclusion numérique des personnes âgées, piloté par les pouvoirs publics.

 

Dans la même catégorie