Journée internationale des personnes âgées : 7 chiffres à retenir sur la vieillesse

04 janvier 2023
7 chiffres sur la vieillesse en France

Tous les chiffres importants à retenir sur la vieillesse en France. © Raphaëlle Trecco/ Petits Frères des Pauvres

articles les plus récents
  • 21 février 2024
    Grandpa Core : la grande tendance 2024 qui remet les vieux au goût du jour
    Lire l'actualité
  • 14 février 2024
    Saint-Valentin : les conseils d’amour des aînés
    Lire l'actualité
  • 08 février 2024
    Grâce à vous, Bernard, 75 ans, a pu recevoir un vélo tout neuf
    Lire l'actualité
Voir tout

À l’occasion de la Journée internationale des personnes âgées le 1er octobre, les Petits Frères des Pauvres vous proposent de retrouver les 7 chiffres clés pour comprendre les enjeux de la vieillesse en France : le nombre de personnes âgées, le nombre d’aînés isolés, l’espérance de vie… De quoi maîtriser ces thématiques en un clin d’œil !

21,5 % de personnes âgées en France

Au 1er janvier 2024, la France compte 68,3 millions d'habitants dont 2,2 millions dans les départements Outre-mer, selon les dernières données de l’Insee (16/01/2024). Les personnes âgées d’au moins 65 ans représentent 21,5 % de la populationLes plus de 75 ans ou plus représentent désormais une personne sur dix en France (10,4 %).

Les personnes âgées sont la population dont la croissance sera la plus forte dans les années à venir : elles seront 20 millions en 2030 et près de 24 millions en 2060. Les plus de 85 ans seront 5 millions en 2060.

En 2070, selon l’Insee, la France aurait alors 76,4 millions d’habitants, soit 9,3 millions de plus qu’aujourd’hui. La part des 65 ans et plus dans l’ensemble de la population devrait passer de 20 à 29 %, ce qui représente un mouvement important pour notre démographie. Cela soulève donc de nombreuses questions concernant la dépendance, la santé, l’habitat, l’isolement… le projet de loi Grand Age et Autonomie est ainsi extrêmement attendu par les professionnels du secteur, comme les Petits Frères des Pauvres.

Une espérance de vie de 82 ans (en moyenne)

En 2024, en France, l’espérance de vie à la naissance s’élève à 85,7 ans pour les femmes et atteint pour la première fois 80 ans pour les hommes (Insee, 2024). L’espérance de vie a progressé depuis 2021 et dépasse les niveaux de 2019.

2 millions de personnes âgées sont isolées

En France, 2 millions de personnes âgées de 60 ans et plus sont isolées de leur famille et de leurs amis. 530 000 aînés sont dans un isolement extrême et ne rencontrent quasiment jamais ou très rarement d’autres personnes. Ils sont en situation de "mort sociale" (étude Petits Frères des Pauvres Solitude et isolement des personnes âgées et CSA Research, 2021). 

Privés de liens sociaux, tous réseaux confondus (amicaux, familiaux, voisinage…), ces aînés sont en souffrance. Cet isolement a des conséquences parfois dramatiques comme en témoignent les nombreux faits divers de personnes retrouvées mortes des mois voire des années après à leur domicile…

17 millions de retraités

Fin 2021, la France comptait 17 millions de retraités dits de droit direct, c’est-à-dire qui perçoivent une retraite de base et complémentaire. En prenant en compte les réversions, qui sont le plus souvent versées aux veuves, plus de 18 millions de personnes touchaient une pension de retraite à la fin 2021.

La pension moyenne s’élève à 1420 euros, soit 1366 euros nets. Si on inclue les réversions, l’écart de pension entre les hommes et les femmes est de 24 % en moyenne. (Chiffres Drees 2021)

Plus d’un million d’aînés en situation de précarité

1067 000 personnes âgées de 65 ans et plus vivent sous le seuil de pauvreté (Chiffres Insee 2018), soit 1065 euros net mensuel. Alors que la précarité est l’un des facteurs aggravants de l’isolement, l’action des Petits Frères des Pauvres s’oriente prioritairement vers les plus démunis.

Le nombre d'Ehpad en France : près de 7500 établissements

On dénombre environ 7 467 établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) en France. Il y a 614 608 places pour personnes âgées dépendantes, tout type d’hébergement confondus (enquête FINESS, 31/12/2022). 

L’âge moyen d’un résident à l’entrée en Ehpad en 2019 était de 88 mois (DREES, enquête EHPA, 2019).

Le nombre d’Ehpad en France est assez inégal selon les territoires : ainsi, on compte par exemple 4,15 places en Ehpad pour 100 personnes de plus de 75 ans à Paris contre 16,3 en Lozère (Unisanté, 2021).

Ces maisons de retraite appartiennent à trois types de structures différentes. Ce sont à 44,5 % des structures publiques, 31,5 % des structures associatives et 24 % des structures privées, comme les groupes Orpéa ou Korian.

Quant au tarif de ces hébergements pour personnes âgées, il est là-aussi très variable selon la localisation, le type d’établissement ou encore selon le niveau de dépendance de la personne âgée. En effet, pour entrer en Ehpad, le tarif journalier comprend le soin (remboursé par la Sécurité Sociale), la dépendance et l’hébergement. En 2021, l’enquête d’UniSanté observait un coût mensuel d’hébergement en Ehpad de 2183 € en France, soit 72,77 € le tarif journalier pour l’hébergement + le tarif Gir 5/6 en chambre simple. Mais ce tarif mensuel moyen atteint les 3 886 € à Paris alors qu’à l’inverse, il est inférieur à 1800 euros dans le Cantal.
Par rapport à 2020, cela représente une augmentation moyenne de 26 €/mois.

Avec en moyenne, une place disponible en Ehpad pour 10 personnes de plus de 75 ans, le nombre d’Ehpad en France est aujourd’hui insuffisant, surtout au vu de la transition démographique qui se prépare. Néanmoins, alors que 44 % des 60 ans et plus souhaitent vieillir à domicile (ils sont près de 1 sur 2 chez les plus de 85 ans à exprimer ce souhait), selon notre étude publiée en septembre 2021 Solitude et isolement quand on a plus de 60 ans en France, il est impératif d’imaginer d’autres solutions d’hébergements pour nos aînés. Colocations Alzheimer, résidences autonomie, pensions de famille… il existe de multiples solutions d’habitats alternatifs. 

1,3 millions d’aînés aidés pour compenser leur perte d’autonomie

En France, 7,2 % de la population âgée de 60 ans et plus sont bénéficiaires de l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) au 31 décembre 2018, soit 1,3 million de personnes (CNSA, 2021). Parmi elles, 790 000 personnes touchent l’APA domicile et 536 000 l’APA en établissement. Cette allocation est versée aux personnes âgées pour leur permettre de payer les dépenses nécessaires au maintien à domicile ou une partie du tarif dépendance des établissements médico-sociaux (notamment les Ehpad).

 

 

Dans la même catégorie