Nos mesures pour maintenir le lien avec les personnes âgées pendant le confinement

14 avril 2020
Discours d'Emmanuel Macron : maintenir le lien avec les personnes âgées

Les mesures demandées par les Petits Frères des Pauvres pour maintenir le lien avec les personnes âgées. © Photographee.eu / Shutterstock.com

articles les plus récents
  • 30 juillet 2020
    Canicule : nos aînés vous révèlent 7 astuces pour se rafraîchir
    Lire l'actualité
  • 29 juillet 2020
    Le Parlement vote enfin une 5e branche de la Sécurité sociale pour compenser la perte d’autonomie des personnes âgées
    Lire l'actualité
  • 21 juillet 2020
    5 gestes pour être solidaire des personnes âgées cet été
    Lire l'actualité
Voir tout

Après le discours du Président de la République annonçant la prolongation du confinement jusqu’au 10 mai 2020, les Petits Frères des Pauvres saluent ses propos sur l'isolement de nos aînés et demandent des mesures immédiates pour maintenir, jusqu'au bout de la vie, le lien avec les personnes âgées.

Alors que le Président de la République prenait la parole pour la 4e fois depuis le confinement dans une allocution télévisée le 13 avril 2020, Emmanuel Macron a reconnu les effets dévastateurs de l’isolement sur les personnes âgées. « L'extrême solitude…est aussi est très dangereuse » a-t-il ainsi déploré. Les Petits Frères des Pauvres saluent le discours d’Emmanuel Macron et rappellent que 300 000 personnes de 60 ans et plus sont en situation de mort sociale, sans aucun contact avec leur entourage, 900 000 n'ont que peu de contacts avec leurs proches selon notre Baromètre 2017.

Cet isolement relationnel est actuellement encore plus exacerbé pour les plus seuls, et même ceux qui ont de la famille peuvent être confrontés à des nouvelles situations d'isolement, en particulier quand ils sont privés de l’accès au numérique.

Emmanuel Macron l'a salué, les Français sont « solidaires, fraternels et unis » et il y a fait le constat de « l'organisation de chaînes de solidarité dans les communes » qui permet de trouver des solutions localement. Les Petits Frères des Pauvres en sont témoins, toutes les équipes « ont innové, osé, agi au plus près du terrain et beaucoup de solutions ont été trouvées » avec les personnes qu’elles accompagnent.

Confinement : les mesures réclamées par les Petits Frères des Pauvres

Pour les personnes âgées, le Président de la République a recommandé de maintenir un confinement au-delà du lundi 11 mai 2020. Les Petits Frères des Pauvres demandent donc au gouvernement :

  • Puisque les familles seront autorisées à entrer dans les Ehpad pour accompagner leurs proches jusqu’au bout de la vie, de considérer aussi les bénévoles d'accompagnement comme des proches de personnes âgées en fin de vie et de leur permettre également l'accès aux établissements d'hébergement. 
  • de permettre aux bénévoles d'accompagnement de rendre visite, à domicile comme en établissement, aux personnes âgées les plus éprouvées par le confinement avec l’équipement adapté. Malgré la mise en place d'appels téléphoniques ou, pour les plus connectées, d'appels vidéo, certaines personnes que nous accompagnons vivent des situations de détresse et ont besoin de rencontres.
  • de pourvoir les bénévoles en matériel de protection indispensable pour recommencer des visites d'accompagnement, dans le strict respect des gestes barrières.
  • de préciser rapidement les détails des recommandations de confinement plus long pour les personnes âgées : date, tranches d'âge, modalités.

Les Petits Frères des Pauvres ont également noté que le Président de la République allait mener à la sortie de la crise sanitaire que nous vivons, « un plan massif pour nos aînés ». Ils souhaitent participer à la construction de ce plan afin que le fléau de l'isolement et la solitude des personnes âgées recule. L’engagement extraordinaire dont font preuve nombre de nos concitoyens qui proposent massivement leur aide à nos aînés nous fait penser que le moment est venu pour construire une société fraternelle et attentive aux plus vulnérables.

 

 

Dans la même catégorie