Quand un atelier maquillage crée du lien entre personnes âgées et jeunes

29 avril 2019
Intergénérationnel : atelier mise en beauté entre jeunes et personnes âgées

Les Petits Frères des Pauvres organisent des rencontres intergénérationnelles, notamment un atelier maquillage avec les élèves du lycée professionnel d'esthétique de Nîmes. © MONALISA Gard 2019

articles les plus récents
  • 07 août 2020
    Des animaux pour lutter contre la solitude des personnes âgées fragiles à l’hôpital
    Lire l'actualité
  • 06 août 2020
    Canicule : le téléphone, meilleur moyen de protéger les personnes âgées !
    Lire l'actualité
  • 30 juillet 2020
    Canicule : nos aînés vous révèlent 7 astuces pour se rafraîchir
    Lire l'actualité
Voir tout

Favoriser les rencontres et les échanges entre les jeunes et nos aînés, c’est l’un des objectifs des Petits Frères des Pauvres. À l’occasion de la Journée européenne de l’intergénérationnel ce 29 avril 2019, focus sur ces initiatives bénéfiques à tous.

Un atelier mise en beauté entre une lycéenne et une septuagénaire ? Chez les Petits Frères des Pauvres, la scène n’a rien d’insolite. C’est l’essence même de la création de l’association : mobiliser de jeunes hommes au service des plus pauvres. Convaincus que l’intergénérationnel est un bénéfice pour tous, les Petits Frères des Pauvres ont donc toujours favorisé les rencontres entre plus jeunes et plus âgés.  

De nombreuses actions intergénérationnelles sont d’ailleurs organisées régulièrement dans les 300 équipes locales pour permettre aux personnes âgées isolées de briser leur solitude et aux plus jeunes de dépasser notamment les clichés sur la vieillesse. C’est le cas par exemple à Nîmes où des élèves du lycée professionnel d'esthétique ont maquillé les personnes âgées pour une séance photo

Intergénérationnel : séance maquillage entre jeune et personne âgée

Des élèves du lycée professionnel d'esthétique de Nîmes ont maquillé les personnes âgées accompagnées par les Petits Frères des Pauvres. © MONALISA Gard 2019

À Saint-Maur/ Créteil (94), collégiens et aînés ont un échange épistolaire au sujet de leur vie d'antan et au sein de l’équipe des Petits Frères des Pauvres d’Alfortville/ Choisy-le-Roi (94), les projets ne manquent pas non plus : séjours de vacances ou pièce de théâtre conçue ensemble ! 

Avec une classe se destinant aux métiers médico-sociaux du lycée Gutenberg de Créteil (94), l’équipe organise des activités à des moments clés de l’année. Pour clôturer la saison, personnes âgées et lycéens se sont retrouvés au château d’Achy (60). « La plupart des personnes accompagnées appréhendaient de partir : nous avions 10 personnes (dont 7 en fauteuils roulants, une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer et une personne sous chimiothérapie). Ce n’était pas gagné. Sur place, jeux de société, balades dans le parc, karaoké, sortie à Beauvais, un atelier quotidien de relaxation et de mise en beauté ont été organisés. Toutes les personnes accompagnées sont rentrées enchantées et ne songent qu’à repartir », décrit Catherine, bénévole Petits Frères des Pauvres.

Rencontre intergénérationnelle au château d'Achy Petits Frères des Pauvres

Rencontre entre lycéens et personnes âgées au château Petits Frères des Pauvres d'Achy. © Petits Frères des Pauvres

A LIRE AUSSI :

L’intergénérationnel, créateur de rencontres amicales

Au-delà du simple partage d’activités, ce sont surtout des relations sincères qui se nouent, malgré le supposé « conflit » des générations : « Ce qui est magnifique dans ce projet, c’est que les personnes que nous accompagnons oublient totalement le côté maladie, physique, vieillesse. La présence des jeunes désinhibe même certaines personnes âgées qui d’un coup se remettent à parler, à s’investir, à sourire… C’est magique ! Et c’est également pour tous l’occasion de faire de belles rencontres de vie, de créer du lien. Tout le monde est globalement sur « la même longueur d’onde », ce qui est rare à notre époque », se réjouit Catherine.

« Certaines personnes âgées se remettent à parler, à s’investir, à sourire… C’est magique ! », Catherine.

« Le bonheur dans les yeux des personnes, leurs remerciements, la satisfaction de réunir des générations qui ne se connaissent pas forcément, sont le moteur de notre action » confie quant à elle Roseline, bénévole de l'équipe de St-Maur/Créteil.

Du côté des jeunes également, ces moments resteront inoubliables : « ils nous ont écrit que "ces personnes ont traversé leurs vies et resteront à jamais dans leurs pensées". Le message dit également que "le lycée a accompagné les personnes aidées quelques jours pour égayer leur quotidien et qu'elles leur ont apporté en retour un échange privilégié », précise Catherine.

>> Partagez cet article sur Facebook et Twitter

Un établissement Petits Frères des Pauvres dédié à l’intergénérationnel

Les Petits Frères des Pauvres ont aussi décidé de faire de l’intergénérationnel le concept même d’un établissement pour personnes âgées. Le Centre de Rencontre des Générations - C.R.G, situé en Sologne (41) est un lieu de vie et de séjour atypique qui accueille simultanément : des personnes âgées en accueil temporaire ou en hébergement permanent, des jeunes en classes de découverte ou en vacances, des stagiaires en formation, des familles, des gens de passage au sein de l’hôtellerie associative…

La vocation du centre est d’organiser un véritable projet de séjour et de vie autour de rencontres intergénérationnelles

« J’aime bien être avec des jeunes. Ce n’est pas parce qu’on vieillit, qu’on ne doit plus aimer les jeunes ! » sourit Odette.


>> N’hésitez pas à partager vos anecdotes sur l’intergénérationnel sur Facebook ou Twitter.

Dans la même catégorie