5 solutions pour permettre les liens entre les générations

28 septembre 2023
Solutions intergénérationnelles pour créer du lien

5 pistes pour créer du lien entre jeunes et vieux. © Didier Echelard

articles les plus récents
  • 21 février 2024
    Grandpa Core : la grande tendance 2024 qui remet les vieux au goût du jour
    Lire l'actualité
  • 14 février 2024
    Saint-Valentin : les conseils d’amour des aînés
    Lire l'actualité
  • 08 février 2024
    Grâce à vous, Bernard, 75 ans, a pu recevoir un vélo tout neuf
    Lire l'actualité
Voir tout

À l’occasion de la sortie de notre rapport sur l’isolement des personnes âgées et les liens entre générations (septembre 2023, Institut CSA Research), les Petits Frères des Pauvres proposent plusieurs préconisations pour favoriser et maintenir les rencontres entre générations. Nos pistes…

1- Faire partie d’une ou plusieurs associations

Qu’elles soient culturelles, sportives ou solidaires, de nombreuses associations permettent le mélange des générations ! Selon notre rapport « Isolement des personnes âgées et liens entre générations » (septembre 2023, Institut CSA Research*), 41 % des 60 ans et plus ont des échanges, au moins de temps en temps, avec des personnes de moins de 20 ans qu’eux dans une pratique associative (dont 23 % de façon régulière). Même son de cloche du côté des 18-30 ans : 36 % y rencontrent des personnes de plus de 20 ans qu’eux, dont 13 % souvent et 27 % y rencontrent des personnes de plus de 40 ans qu’eux, dont 9 % régulièrement.
 
« Je me suis engagée dans le bénévolat, ça me tenait à cœur après le décès de mes grands-parents. J’ai beaucoup de chance car j’ai pu les accompagner et ça m’a fait prendre conscience qu’il y avait beaucoup de personnes âgées seules. M’engager m’a permis de sublimer mon expérience personnelle auprès d’autres personnes. Au départ, c’est personnel et c’est devenu quelque chose de nécessaire. » Sandra, 30 ans, bénévole
 
Pour les jeunes (84 %) comme les plus âgés (90 % et même 91 % pour les 80 ans et plus), c’est, et nous nous en réjouissons, l’engagement bénévole qui peut permettre les rencontres entre générations.
 
Alors, on n’hésite pas à s’inscrire pour devenir bénévole ou même simple participant d’une association : de belles amitiés en perspective !

2- Fréquenter les lieux de convivialité 

Un café intergénérationnel, une cantine collective ou encore un lieu de vacances qui plairait aux 7 à 77 ans ? Les « lieux de convivialité » qui permettent de rassembler toutes les générations et de créer de belles rencontres, manquent-ils aujourd’hui ? En tout cas, 87 % des 60 ans et plus et 81 % des 18-30 estiment que c’est une des solutions à retenir pour faciliter le lien entre jeunes et vieux.
 
« Les vacances, ça permet de garder un lien familial si le lieu est adapté. À partir d’un certain âge, beaucoup n’ont plus grand-chose à faire. », observe Sandra, 30 ans, bénévole

3- Repenser les habitats collectifs 

Des appartements autonomes avec des espaces communs pour se rencontrer et partager… et si c’était l’avenir ? Dans notre rapport, les habits collectifs avec espaces communs séduisent 82 % des 18-30 ans et 79 % des 60 ans et plus.
 
« Je me dis que si on faisait ce type d’immeubles, ça pourrait vraiment aider les gens à se sentir moins seul, car la solitude peut être dure pour les gens. Maintenant je vis bien, mais il a fallu du temps ; la solitude c’est quelque chose qui tue. », Claudine, 62 ans, personne accompagnée 
Solutions intergénérationnelles pour créer du lien

Des ateliers pour créer du lien entre jeunes et vieux. © Adeline Poulet

4- Des activités entre les générations

Pour créer du lien entre générations, rien de tel que le partage et l’échange. Convaincus des bienfaits de ces relations jeunes/vieux qui naissent grâce à des goûts communs ou des discussions sans fin, les Petits Frères des Pauvres ont toujours prôné le maintien des liens entre les générations par les visites, les activités collectives ou les séjours de vacances.
 
Nos équipes locales sont pleinement mobilisées pour développer des actions qui visent à favoriser les liens entre les générations et à lutter contre l’isolement des personnes accompagnées par l’Association. C’est le cas notamment à Lille Fives (59) où depuis 2018, les volontaires en service civique et les volontaires du Corps européen de solidarité font découvrir aux personnes accompagnées les outils numériques.
 
À Besançon, un appel à projets d’initiatives intergénérationnelles est lancé à partir du 1er octobre 2023 pour permettre à des jeunes de 16 à 30 ans de proposer des idées visant à favoriser les rencontres entre générations.

5- Favoriser les rencontres au sein des écoles, crèches, maisons de retraite

On a tous déjà entendu parler des crèches installées au sein d’Ehpad ou d’écoles venues visiter des personnes âgées… Ces idées suscitent l’intérêt des jeunes comme des plus âgés selon notre nouveau rapport. 93 % des 60-64 sont pour et 83 % des 18-30 ans.
 
« Ma petite fille, que je ne vois pas souvent, me dit qu’elle va à la maison de retraite pour manger et c’est génial elle adore et pareil pour les personnes âgées. » Claudine, 62 ans, personne accompagnée
 
Si ces initiatives sont louables, il faut bien veiller à ce que de véritables liens puissent être créés entre les deux populations via l’organisation d’animations, d’ateliers… comme le souligne Marine, 25 ans, bénévole : « Quand on juxtapose une crèche avec une résidence, les enfants et les adultes se croisent très peu et ça ne règle pas l’enjeu intergénérationnel. Il faut un vrai échange. Sur cette base-là, de l’intergénérationnel abouti, pas juste mettre des gens à côté les uns des autres. »
 

À LIRE AUSSI :

Dans la même catégorie