À quel âge devient-on vieux ?

19 avril 2019

A quel âge devient-on vieux ? Pour les Petits Frères des Pauvres, il est avant tout essentiel de changer de regard sur la vieillesse. © Véronique Chesnel

articles les plus récents
  • 18 juillet 2019
    Retraite : ce que la réforme va changer pour les personnes âgées
    Lire l'actualité
  • 17 juillet 2019
    Près de 10 tatouages recouvrent le corps de cette nonagénaire amie des animaux
    Lire l'actualité
  • 15 juillet 2019
    Les meilleurs souvenirs de vacances des personnes âgées
    Lire l'actualité
Voir tout

À quel âge est-on considéré comme une personne âgée ? Après tout, l’âge n’est-il pas dans la tête ? Des études tentent d’y répondre… mais pour les Petits Frères des Pauvres, il est aussi question du regard que l’on porte sur la vieillesse.

Est-on vieux à un âge précis ? Ou est-ce la société qui vous fait prendre conscience de votre âge ? Qu’est-ce qui fait que l’on se sent vieux ? Des questions qui traversent l’esprit de tout un chacun. Diverses études se sont penchées sur ces thèmes pour tenter d’apporter des réponses… 

On est vieux à… 69 ans 

Un sondage récent (Ipsos, mars 2019) révèle que les Français estiment qu’on est considéré comme « vieux » à partir de… 69 ans. Il semble que le passage aux 70 ans soit capital dans l’Hexagone. Toutefois, cette vision diffère selon les pays et les cultures. En Amérique latine, il faut dépasser les 70 ans pour être qualifiée de personne âgée. Sur le continent asiatique, les Japonais sont vieux à partir de 66 ans contre 56 ans en Malaisie ! En Arabie Saoudite, vous serez vu comme vieux dès l’âge de 55 ans…

Mais ces considérations varient aussi selon les domaines concernés : le monde de l’entreprise considère les + de 45 ans comme senior tandis qu’en médecine c’est plutôt autour de 70 ans. Enfin, avec l’allongement de notre espérance de vie, ce stade a tendance à reculer.

L’âge, c’est dans la tête ?

Finalement, l’âge ne serait-il pas une question de point de vue ? Il y aurait en fait 3 notions d’âge : l’âge réel (celui de l’état civil), l’âge social (celui qu’on nous donne) et l’âge ressenti (celui qu’on a l’impression d’avoir). 

Plusieurs recherches montrent qu’il existe d’ailleurs un écart de 10 à 15 ans entre l’âge ressenti et l’âge réel… Interrogés sur leur propre sentiment d’appartenir (ou pas) à la catégorie des seniors, nos aînés ont tendance à s’y voir de plus en plus tard : seuls 39 % des 61-65 ans se sentent appartenir à la catégorie des seniors contre 64 % des 66-70 ans et 73 % des 71-75 ans (TNS Sofres, avril 2016).

Finalement, ce qui confronte à son véritable âge, ce sont les problèmes de santé (CSA/ Silver Alliance, mars 2019). Pour une minorité, c’est l’arrivée à un âge spécifique ou le changement de statut social (passage à la retraite, carte de réduction senior, devenir grand-parent…).

Changeons de regard sur la vieillesse

Selon l’étude d’Ipsos en mars 2019, les personnes âgées sont vues avant tout comme « fragiles ». Une perception qui blesse nos aînés.

Pour les Petits Frères des Pauvres, il est essentiel de changer de regard sur cette phase de la vie. Vieillesse ne rime pas forcément avec décrépitude… et les exemples sont nombreux ! À 100 ans, Jean-Paul joue toujours au tennis de table et Odette reste une fan de football.

D’après vous, qu’est-ce qui fait que l’on se sent vieux ? Répondez-nous sur Facebook !

Dans la même catégorie