Cet été, les aînés isolés peuvent compter sur l’engagement de ces bénévoles

06 août 2021
Mobilisation bénévoles Petits Frères des Pauvres été

Nos équipes de bénévoles prennent le plus grand soin des aînés isolés cet été. © Marion Dunyach / Petits Frères des Pauvres

articles les plus récents
  • 22 septembre 2021
    560 000 bonnets à tricoter pour la 16e édition de « petit bonnet, bonne action »
    Lire l'actualité
  • 22 septembre 2021
    Grâce à nos bienfaiteurs, plus de 34 700 personnes âgées sont sorties de leur isolement en 2020
    Lire l'actualité
  • 21 septembre 2021
    La maison du Thil, une colocation où il fait bon vivre pour les personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer ou maladies apparentées
    Lire l'actualité
Voir tout

Tout au long de l’été, les bénévoles des Petits Frères des Pauvres se mobilisent plus que jamais pour briser l’isolement des aînés qu’ils accompagnent. Visites, appels réguliers, sorties à la journée ou vacances… ils redoublent d’efforts pour les accompagner au mieux pendant cette période sensible. 6 bénévoles racontent.

Comme chaque été, les villes et villages se vident, les commerces ferment, les services se réduisent au minimum, les proches se raréfient... La solitude est d'autant plus cruelle pour nos aînés isolés qui ne partent pas. C’est pourquoi nos équipes de bénévoles se mobilisent plus que jamais durant cette période pour que les grands oubliés de l’été le soient un peu moins…

Colette, bénévole à Cahors, est partie en séjour vacances

Colette, bénévole depuis un an pour les Petits Frères des Pauvres de Cahors (46) s’est décidée à accompagner pour la première fois les aînés en séjour de vacances. Elle témoigne : « On a passé un très bon séjour à Saint-Georges-de-Didonne (17). Les personnes accompagnées ont toutes été adorables, personne ne s’est jamais plaint. Ils étaient tous contents. Moi c’est la première fois aussi que j’accompagnais en voyage car je suis bénévole depuis un an. Et vraiment, je me régale ! Je suis partie un peu sur la pointe des pieds parce que partir avec des personnes accompagnées, ce n’est pas évident, je ne l’avais jamais fait… Mais tout s’est bien passé ! », s’exclame-t-elle. 

Marianne, bénévole pour écouter les plus isolés cet été

Quand tout le monde prend des vacances, certains restent fidèles au poste… C’est le cas de Marianne présente toute la saison estivale pour répondre sur la ligne téléphonique Solitud’écoute. Ce numéro gratuit anonyme et confidentiel reste accessible tout l’été, tous les jours (y compris les week-ends et jours fériés) de 15h à 20h.

« L’été, les personnes âgées sont très affectées quand elles voient que les autres partent en vacances et qu’elles ne peuvent pas, qu’elles ne peuvent plus compter ni sur les voisins, ni sur la famille… ça devient très dur pour elles. Souvent, même les magasins de proximité ne sont pas ouverts non plus. », constate la bénévole. « L’été, on se rend davantage compte que les gens ont encore plus de mal à raccrocher. Ils feraient n’importe quoi pour rester un peu plus longtemps. C’est triste surtout quand il s’agit de personnes qui n’ont pas grand-chose à dire, qui cherchent un sujet de discussion parce qu’elles ont tout simplement besoin de parler à quelqu’un car il n’y a personne ! », révèle-t-elle.

Lors de ces appels, Marianne tente d’apporter du réconfort : « On peut parler avec eux des moments de joie qu’ils ont vécus autrefois et leur réapprendre à se réjouir des petites choses : un rayon de soleil, un oiseau sur le bord de la fenêtre, un bouquet de fleurs. Ce sont toutes ces petites joies qui changent la vie quotidienne et leur dire aussi, qu’on est heureuse de leur parler… ».

Aline, bénévole d’été, visite et organise des activités pour les aînés

À tout juste 18 ans, Aline a souhaité rejoindre l’équipe des Petits Frères des Pauvres de Paris Bienvenue (15e) pour le mois de juillet. En renfort de l'équipe et pour assurer la continuité des visites pendant les vacances des bénévoles d'année, elle s'est investie à temps plein pour apporter « de la chaleur dans les cœurs » de nos aînés. En plus des visites aux aînés, elle participe aux repas et aux activités organisés. « L'été où les quartiers sont désertés, les journées paraissent moins longues aux personnes âgées avec une visite ou une activité. Grâce aux bénévoles, elles se sentent moins seules, appréciées, valorisées, c'est important. Les activités proposées permettent aussi de créer du lien entre elles », décrit-elle. 

Céline, bénévole, balade les aînés en triporteur

Mobilisation bénévole triporteur A Vélo Sans Âge

Des balades à Lyon grâce à des bénévoles en triporteur. © A Vélo Sans Âge

Profiter de la ville quand tout le monde est parti ? À Lyon, depuis le 1er confinement, grâce à l’association A Vélo Sans Age fondée par une bénévole de l’équipe des Petits Frères des Pauvres, nos aînés peuvent bénéficier de promenades en triporteur. Céline, la bénévole et fondatrice explique : « Je contacte les personnes accompagnées directement lorsqu'il s'agit de l'équipe dont je suis bénévole. Depuis quelques semaines, je suis en relation avec plusieurs coordinateurs des autres équipes de Lyon et nous mettons en place des sorties avec ces équipes également. ». 

Les sorties en triporteur apportent une vraie joie aux aînés : « Nous recevons beaucoup de témoignages. Une dame nous a dit en fin de balade "je prierais pour que vous ayez la force de pédaler encore pour que nous puissions repartir en balade". Un autre monsieur encore s'est exclamé : "vous nous faîtes vivre" ! »

Clémentine, stagiaire, à la rencontre des aînés isolés dans les villages 

Aller à la rencontre des personnes âgées les plus isolées dans les villages reculés, c’est le concept de La Baraque à Frat, le camion qui sillonne les villages du Cambrésis (59). Clémentine, stagiaire sur le projet, explique dans La Voix du Nord (07/07/2021) : « L’idée est que ce soit festif avant tout pour permettre aux gens de se changer les idées en partageant des moments conviviaux : d’abord des échanges autour d’un café que nous offrons puis une représentation culturelle. Si la météo est clémente, nous installons tables et chaises en extérieur, sinon nous nous installons dans la salle des fêtes. Tous les spectacles sont gratuits sans réservation sauf pour l’opéra bus où la réservation est obligatoire ».

Raymonde, bénévole, une fête estivale pour les aînés en Ehpad qui ne partent pas

L’été, la solitude se fait encore plus durement sentir en Ehpad. C’est pourquoi l’équipe de Liancourt (60) s’est mobilisée pour organiser une belle fête d’été. Raymonde, bénévole, nous en dit plus : « Nous avons eu l’occasion de sortir avec des personnes accompagnées pour fêter l’été en dehors de l’Ehpad pour un goûter et de la musique, grâce à deux bénévoles qui se sont bien entraînés en amont pour nous faire passer un bon après-midi ! Dommage que la pluie nous ait surpris et nous ait obligé à nous rapatrier à l’intérieur… Mais chacun a pu repartir avec quelques gâteaux à partager avec leur voisin et des fleurs du jardin pour égayer leur chambre. »

À LIRE AUSSI :

Dans la même catégorie