En 2019, plus de 36 500 vies de personnes âgées isolées changées grâce à la générosité de nos donateurs

14 octobre 2020
Solitude personnes âgées : plus de 36 000 personnes aidées grâce aux Petits Frères des Pauvres

Plus de 36 000 personnes âgées aidées grâce aux Petits Frères des Pauvres en 2019. © Marion Dunyach- Petits Frères des Pauvres

articles les plus récents
  • 26 octobre 2020
    Les jeux vidéo, la nouvelle ordonnance pour nos aînés ?
    Lire l'actualité
  • 16 octobre 2020
    La crise, facteur aggravant de précarité : nos aînés témoignent
    Lire l'actualité
  • 15 octobre 2020
    Coronavirus en Ehpad : préserver le lien social coûte que coûte !
    Lire l'actualité
Voir tout

Lutter contre l’isolement des personnes âgées, c’est rendre visite à sa voisine seule ou encore appeler son oncle veuf. Mais il est aussi possible de briser la solitude de nos aînés en faisant un don. Grâce à nos donateurs, nous pouvons accomplir de grandes actions au quotidien. Retour sur nos chiffres clés en 2019.

Depuis 70 ans, les Petits Frères des Pauvres sont aux côtés des personnes âgées souffrant d’isolement et de solitude, prioritairement les plus démunies. En 2019, notre mission n’a pas faibli. Grâce à nos 13 672 bénévoles, nous avons continué à briser l’isolement sans relâche. Au total, 36 524 personnes âgées ont pu être aidées en 2019.
 
Mais rien de tout cela ne serait possible sans la mobilisation de nos donateurs. Avec leurs dons, ponctuels ou réguliers, ils nous permettent de financer nos diverses actions tout au long de l’année. 

Les dons financent les activités collectives

S’évader en vacances lors d’un séjour ou une journée, célébrer son anniversaire, participer à des sorties, fêter Noël, jouer à des jeux de société… autant d’activités qui permettent de sortir de l’isolement et qui sont possibles grâce aux dons que nous recevons. En 2019, 14 250 personnes âgées ont participé à une fête de Noël ou de fin d’année en 2019. « Noël, ça ne me rappelle pas que de bons souvenirs... Sauf depuis que je les passe avec les Petits Frères des Pauvres. Ils sont devenus ma famille ! », témoigne Francis, 65 ans, résident de la pension de famille des Petits Frères des Pauvres Anne-Marie Blaise.
 

Nos chiffres clés en 2019 :

  • 36 524 personnes âgées ont pu être aidées
  • 14 250 personnes âgées ont participé à un réveillon
  • 3 988 personnes âgées ont pu partir au moins une journée en vacances
  • 2 millions d’euros d’aides diverses ont été versées
  • 2239 personnes ont été accompagnées pour trouver un logement
Au cours de l’année, 3 988 personnes âgées ont pu partir au moins une journée en vacances, dont 2 757 en séjours collectifs. « J’ai repris goût aux sorties, je ne pensais jamais pouvoir sortir à nouveau de chez moi, à cause de ma difficulté à marcher. Pour moi ce voyage est le plus beau cadeau qui vient de nous être donné, à moi mais aussi à l’ensemble du groupe. Ce que nous avons tous pu partager, nous a tous enrichis », raconte avec émotion Jacqueline, 88 ans.
 
Les dons nous ont aussi permis de verser plus de 2 millions d’euros d’aides diverses en 2019. Elles ont été octroyées à des personnes en situation de détresse financière ou connaissant des difficultés momentanées. 56 % de ces aides concernaient de l’hébergement et des nuits d’hôtel.
 
En effet, parce que des personnes âgées en situation de grande précarité peuvent se retrouver en situation d’isolement et sans domicile fixe, en habitat précaire ou mal logées : des équipes dédiées, salariés et bénévoles, offrent un accompagnement global (aides aux ressources, logement, santé...), en lien avec des partenaires externes médico-sociaux. En 2019, 2239 personnes ont été accompagnées pour trouver un logement

Un don pour agir contre l’isolement des personnes âgées

Parce qu’il a décidé d’agir concrètement contre la solitude, Emmanuel est donateur depuis 5 ans en prélèvement automatique mensuel pour les Petits Frères des Pauvres. Il a été touché par les actions de notre Association contre l’isolement : « Je suis plus sensible à la cause des personnes âgées de par mon âge, j’ai 64 ans. Mais surtout je prends de plus en plus conscience que les personnes âgées ont besoin d’une présence, d’un soutien, d’un lien social. Les Petits Frères des Pauvres répondent précisément présents auprès des personnes âgées. J’ai eu envie de les aider à mon niveau. » explique-t-il. Pour lui, cette aide s’est matérialisée par un don : « Il s’agit d’un soutien régulier, plus marqué que des dons plus ponctuels. Une marque de fidélité. Et puis ça me tranquillise l’esprit. C’est un système plus simple, plus pratique. »
 
Pour lutter contre l’isolement, une foule de petits gestes simples sont à votre portée : envoyer une carte postale à une dame seule, rendre service à un voisin isolé ou encore faire un don pour les Petits Frères des Pauvres. Il n’y a plus qu’à !
 
 

EN SAVOIR PLUS :

Rapport annuel 2019 Petits Frères des Pauvres

Dans la même catégorie