Les 3èmes Rencontres de l’ANAMS – Alliance Nationale des Associations en Milieu de Santé

11 juin 2013
articles les plus récents
  • 20 mai 2020
    Déconfinement : n’oublions pas nos aînés isolés et vulnérables !
    Lire l'actualité
  • 19 mai 2020
    Vidéo : un célèbre footballeur surprend Odette, 96 ans, pour son anniversaire
    Lire l'actualité
  • 19 mai 2020
    4 questions sur les obsèques d’une personne seule
    Lire l'actualité
Voir tout

Des bénévoles qui donnent de leur temps à des personnes malades se sont réunis à l’hôpital Rothschild. ''De l’hôpital vers le domicile, un nouveau type d’accompagnement'' ou comment s’inspirer les uns les autres des pratiques bénévoles ?

En intro, Françoise Demoulin, présidente de l’ANAMS et directrice du bénévolat à la Fondation Claude Pompidou, nous convie cordialement à partager nos pratiques bénévoles. Elle évoque la piste féconde d’un bénévole en milieu hospitalier amené à continuer d’accompagner une personne malade après sa sortie de l’hôpital, à son domicile.  * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * Florilège de paroles d’intervenants et de bénévoles : Thomas Sannié, Président de l’Association Française des Hémophiles et Représentant des Usagers : '' En France, 15 millions de personnes, soit près de 20 % de la population, sont atteintes de maladies chroniques / Il faut définitivement tourner la page du paternalisme médical / J’ai 44 ans ; cela fait 44 ans que ma maladie m’apprend / Un enjeu majeur : l’évolution de la relation des patients  avec les médecins et les soignants / Je suis un militant pour la prise en compte de la parole et du savoir expérientiel des patients / Il faut repenser fondamentalement la formation des professionnels de santé / Développer l’Education Thérapeutique en y intégrant des patients ressources'' Florence Leduc, présidente de l’Association Française des Aidants : ''La place des aidants et des bénévoles à domicile ? Avec la progression de la longévité et du grand âge, avec le handicap à tous les âges de la vie, on est tous concernés par les aléas de la vie, on est tous concernés par la situation d’aidants / Les aidants, c’est la famille, les voisins, les amis, les bénévoles / En France, nous sommes 8,3 millions de personnes qui accompagnent au quotidien une personne malade ou en situation de handicap, de tous âges. / C’est faux de dire que les familles ne sont pas solidaires aujourd’hui en France / Nous sommes interdépendants / Au domicile, la personne est maître des lieux, visible dans son intimité. La situation d’aidant, ça demande du doigté, de savoir se repositionner à chaque fois, rejeter le jugement et trouver les mots justes / Savoir être heureux en tant qu’aidant / 50% des aidants familiaux s’arrêtent de travailler pour dédier à leur proche 100% de leur temps mais la vie ce n’est pas que de l’abnégation / Savoir continuer à être soi, être soi pour être à l’autre.''' La table ronde : ''La place du bénévole au domicile'' Elle a succédé à un déjeuner convivial où chacun a pu évoquer les multiples chemins d’accompagnement de personnes malades. Nicole Gicquel, directrice du centre de formation des petits frères des Pauvres et Aurélie Proust, psychologue ont apporté leur éclairage complémentaire, renforçant les bénévoles participants dans leur motivation à continuer d’accompagner.   Nous contacter : accompagnementdesmalades@petitsfreresdespauvres.fr Communication Fraternité Accompagnement des Personnes Malades Maryvonne Sendra 

Dans la même catégorie