Recevez par mail toute l'actualité petits frères des Pauvres
Pourquoi s'abonner ?
  • Votre adresse ne sera ni vendue, ni échangée
  • Désinscription en un seul clic
Contact
> > 104 491 euros récoltés grâce aux tricoteuses et tricoteurs !

104 491 euros récoltés grâce aux tricoteuses et tricoteurs !

Opération

Ce mardi 27 mars, le petits frères des Pauvres avaient rendez-vous avec innocent pour fêter le résultat de l'opération "Petits bonnets, grande cause" édition 2017. C'était un moment agréable en compagnie de nombreux convives venus assister à la remise du chèque qui s'élève cette année à 104 491 euros.

Pour rappel, l'opération Petits bonnets, grande cause est menée conjointement avec innocent depuis 2005, avec le but de soutenir l’action des petits frères des Pauvres, tout en créant du lien et de la solidarité par le biais du tricot.

Pour cette 12ème édition, l’enthousiasme et la motivation de milliers de tricoteuses et tricoteurs ont encore une fois permis de relever le défi de tricoter 500 000 petits bonnets lancé par innocent. Cette année nous avons reçu précisément 522 456 petits bonnets tricotés ! Les petites bouteilles remplies d'excellents smoothies et coiffées de vos créations sont vendues depuis le mois de février dans les points de vente participant à l’opération.

En remettant le chèque de 104 491,20 euros à Alain Villez, président des petits frères des Pauvres, Nicolas Marotte, le directeur général d’innocent, a rappelé l’importance de ce partenariat pour son entreprise qui se fait fort de partager une partie des bénéfices créés par l’entreprise avec ceux qui en ont le plus besoin.

Cette cérémonie était l’occasion pour les petits frères des Pauvres de remercier l’ensemble des participants à cette grande chaîne de solidarité, notamment les partenaires de l’opération ainsi que l’équipe de fidèles bénévoles qui comptabilise les petits bonnets, et bien sûr, innocent pour son fidèle soutien depuis 12 ans déjà.

Tricoteuses, tricoteurs... sans vous, rien de tout cela n’aurait été possible… au nom des personnes âgées que nous accompagnons, des bénévoles et des salariés des petits frères des Pauvres, 522 456 mercis à vous !

Les fonds récoltés grâce à vos travaux et à la volonté d’innocent de nous soutenir nous permettront de pérenniser nos actions auprès des plus âgés qui souffrent de solitude et de pauvreté. Il n’y a pas de mot assez fort pour exprimer notre joie face à un tel élan de générosité.

Merci encore et à bientôt pour le nouveau challenge 2018 !

Actualités

  • Mort sociale, le film

    29/09/2017   Un film pour illustrer l'étude CSA sur l'isolement social des personnes âgées 
  • Solitude et isolement quand on a plus de 60 ans en France en 2017

    29/09/2017   Les petits frères des Pauvres ont décidé de mener avec l’institut CSA la première étude consacrée uniquement à la solitude et l’isolement des personnes âgées de plus de 60 ans en interrogeant par téléphone 1 800 personnes et en complétant avec des entretiens qualitatifs en face à face avec des personnes généralement exclues des sondages : personnes âgées détenues, personnes gravement malades, en hébergement collectif...  
  • Michel Billé, sociologue, sur l'étude CSA

    29/09/2017   Michel Billé, sociologue spécialiste du grand âge et du vieillissement, apporte son éclairage sur les résultats de l'étude CSA pour les petits frères des Pauvres. 
  • 14 propositions concrètes

    29/09/2017   Les petits frères des Pauvres formulent 14 propositions pour lutter contre l'isolement des personnes âgées, combattre l'exclusion numérique et créer des conditions favorables pour le quotidien des personnes âgées. 
Voir tout >>>

Articles du même thème

  • L’isolement des personnes âgées ne peut pas être un argument marketing

    01/06/2017   Depuis quelques semaines, le groupe La Poste propose une nouvelle offre « Veiller sur mes parents ». Cette nouvelle activité consiste à la visite payante des factrices/facteurs auprès de personnes âgées isolées. Face à cette proposition commerciale qui promet d’«éviter l’isolement des personnes âgées », les petits frères des Pauvres s’inquiètent, une nouvelle fois, de la marchandisation d’une souffrance sociale qui risque d’entraîner encore un peu plus d’exclusion. 

Je veux donner

Je veux être bénévole

Les annonces emplois des petits frères des Pauvres

Je veux être volontaire Service Civique

Grâce à Romain, la solitude dde Suzanne n'est plus qu'un lointain souvenir