Recevez par mail toute l'actualité petits frères des Pauvres
Pourquoi s'abonner ?
  • Votre adresse ne sera ni vendue, ni échangée
  • Désinscription en un seul clic
Contact
> > Nos réponses

Nos réponses

Vos questions sont une compilation des thèmes fréquemment abordés autour du fonctionnement des petits frères des Pauvres.

Vous trouverez ci-dessous les principales questions que se posent régulièrement les personnes désirant aider les petits frères des Pauvres. Peut-être votre question s'y trouve-t-elle ?

Cliquez sur cette question, et vous aurez  la réponse des petits frères des Pauvres qui s'ouvrira dans une nouvele fenêtre (pour la fermer, cliquer dessus). Si aucune question ne répond à votre attente, adressez-nous un mail via ce formulaire.

En savoir plus sur l'accompagnement
PAS D'IMPLANTATION SUR VOTRE REGION : Je ne vois pas d'implantation des petits frères des Pauvres près de chez moi, à qui puis-je m'adresser ?
AGE POUR ÊTRE BÉNÉVOLE (CONCERNANT LES MINEURS) : J'ai 16 ans, et j'aimerais devenir bénévole dans votre association. Est-ce que vous accepteriez ma candidature ?
SIGNALEMENT : J'ai connaissance d'une personne âgée isolée, à qui m'adresser ?
TACHES MENAGERES : Je recherche une personne de compagnie qui assurerait également les tâches ménagères pour mon père ?
VOUS EVOQUEZ SOUVENT DE VOS « VIEUX AMIS », QUI SONT-ILS ?
QU’ENTENDEZ-VOUS PAR « PAUVRES » ?
POURQUOI NE PAS VOUS OCCUPER DE TOUTES LES PERSONNES AGEES QUELLES QUE SOIENT LEURS RESSOURCES ?
POURQUOI NE PAS VOUS OCCUPER DE TOUTES LES PERSONNES AGEES QUELLES QUE SOIENT LEURS RESSOURCES ?
POURQUOI NE VOUS OCCUPEZ-VOUS QUE DES PLUS DE 50 ANS ?
ACCOMPAGNEMENT : Qu’entendez-vous exactement par accompagnement, personnes accompagnées ?
BESOIN PONCTUEL : Peut-on faire appel à vous pour un besoin ponctuel (déménagement, courses, hospitalisation…) ?
BESOIN URGENT : Peut-on faire appel à vous pour un besoin urgent (relogement…)?
En savoir plus sur l'organisation
APPARTENANCE OU NON A UNE CONFESSION RELIGIEUSE : les petits frères des Pauvres sont-ils une organisation à caractère religieux ?
DES FLEURS AVANT LE PAIN : Que signifie votre devise "des fleurs avant le pain" ?
PETITS FRÈRES : Qui sont les "petits frères" ?
LES PETITS FRÈRES DES PAUVRES : Pourquoi écrivez-vous "les petits frères des Pauvres" avec seulement une majuscule à Pauvres ?
SALARIÉS : Vous avez plus de 500 salariés, pourquoi ? Quel est leur rôle ?
ASSOCIATION OU FONDATION : Quelle différence entre l'association les petits frères des Pauvres et la Fondation des petis frères des Pauvres ?
A L'ÉTRANGER : Pourquoi avez-vous des noms différents dans d'autres pays ?
En savoir plus sur les dons
VENTE DE BIENS IMMOBILIERS : Je souhaiterais savoir si vous vendez les biens immobiliers de vos donateurs et à qui m'adresser pour en faire l'acquisition ?
VIDER LA MAISON : Je vais déménager et j'ai des meubles et divers matériels à donner. Est-ce que votre association a besoin de ce genre de matériel ?
VETEMENTS : Je dispose de vêtements propres et en bon état. Les recevez-vous ? Si oui dans quelles conditions : lieu, jours et heures.
VOTRE RECU FISCAL : bientôt en ligne  les réponses à vos questions
A QUOI LES DONS SONT-ILS AFFECTES ?
A QUOI LES LEGS SONT-ILS AFFECTES ?
D'OU PROVIENNENT LES OBJETS, MEUBLES ETC. VENDUS DANS VOS VENTES " ANTIQUITES ET SOLIDARITE" ?
POURQUOI N'ACCEPTEZ-VOUS PAS DE DONS DE MEUBLES OU AUTRES OBJETS D'UTILISATION COURANTE ?
En savoir plus sur le logement
HEBERGEMENT : Je suis à la recherche d'une chambre chez l'habitant et je souhaite trouver une chambre chez une personne âgée pour partager un logement intergénérationnel.

1. Vous voulez être bénévole, vous pouvez contacter le 0825 833 822 ou par mail : contact.indigo@petitsfreresdespauvres.fr

2. Vous souhaitez démarrer une action auprès des personnes âgées sur votre région, vous pouvez prendre contact avec la Direction du Développement et de la Fédération des Associations des Amis des petits frères des Pauvres : 33 avenue Parmentier – 75011 PARIS – tél. 01 49 23 13 00 - mail

3. Sinon vous pouvez prendre contact avec votre mairie pour connaître les actions de proximité que vous pouvez mener en aide aux personnes âgées.
 
Pour être bénévole il faut être âgé de plus de 18 ans pour des raisons d'assurances.
Mais dans le cadre des séjours que nous organisons chaque été, suivant les besoins, des mineurs de 17 ans peuvent nous faire parvenir leur candidature accompagnée d'une autorisation parentale.
A l'implantation la plus proche, cliquer sur la carte.
Les petits frères des Pauvres ne sont pas une société de service à domicile ; pour cela, adressez-vous à la mairie la plus proche.
En revanche, les petits frères des Pauvres soutiennent, par un accompagnement relationnel et fraternel, des personnes de plus de 50 ans souffrant de solitude, de pauvreté, d'exclusion et de maladies graves.
Nous vendons l'ensemble des biens qui nous sont légués afin de répondre aux besoins de financement de notre association. Nous précisons cependant que nous ne réalisons pas les ventes directement mais que nous avons recours à des intermédiaires (agents immobiliers, notaires) pour trouver les acquéreurs et leur présenter les biens (ce que nous ne serions pas en mesure de faire).
Les petits frères des Pauvres ont été créés en 1946, en France, par Armand Marquiset qui, au terme d’un long cheminement spirituel, a souhaité consacrer sa vie aux plus pauvres et notamment les plus âgés d’entre eux. Au départ, le fondateur a envisagé de faire des petits frères des Pauvres une organisation catholique sans que cette volonté ne se concrétise. Aujourd’hui sans appartenance confessionnelle ou politique, reconnue d’utilité publique, l’association s’occupe des personnes âgées sans distinction et est ouverte à toute personne souhaitant s’engager avec elle au service des personnes âgées isolées et pauvres et adhérant à ses valeurs.
La devise héritée de notre fondateur « des fleurs avant le pain » résume bien l’idée que se font les petits frères des Pauvres de l’accompagnement. Certes pour vivre, nous avons tous besoin de « pain » (qui symbolise les besoins matériels) mais nous avons aussi tous besoin de respect, d’attention, d’amour. C’est de cela dont il s’agit lorsque nous évoquons les « fleurs » : une attention aux désirs et aux besoins de chacun. Ces mots d’Armand Marquiset, devenus devise des petits frères des Pauvres, résument le cœur de notre mission : offrir à chaque personne, au-delà d’une aide matérielle, le bonheur et la chaleur d’une relation amicale..
A l’origine, les « petits frères » étaient exclusivement des hommes qui s’engageaient à plein temps et vivaient pour la plupart en communauté. Aujourd’hui, le vocable « petits frères » s’applique à tous ceux qui agissent au sein notre organisation, bénévoles (plus de 10 000) et salariés. Ils sont non seulement des hommes, mais aussi des femmes (près de 70 % !) ; jeunes (17 % de moins de 30 ans).
Nous écrivons "petits" et "frères" sans majuscules parce que les « petits frères » doivent avoir une posture d’humilité face aux personnes accompagnées. La majuscule à « Pauvres » est une marque de respect.
L’action des petits frères des Pauvres est réalisée essentiellement par des bénévoles. Auprès des équipes d’action et du siège national, des salariés sont chargés de mobiliser ce bénévolat, le soutenir, lui apporter les compétences nécessaires pour mener à bien et dans le temps un accompagnement durable et de qualité. Dans les maisons et établissements gérés par l’association, qui emploient 40 % des effectifs, les salariés assurent des fonctions tant sociales ou médico-sociales que d’accueil, d’animation et de gestion.
L’Association, créée en 1946, a été reconnue d’utilité publique en 1981. Véritable tête du réseau, elle coordonne l’action des différentes entités du groupe et met en œuvre ses 3 missions sociales (Accompagner - Agir collectivement - Témoigner et alerter) à travers son réseau d’équipes territoriales ou spécifiques (malades, grande précarité) et de ses établissements.
Créée en 1977 par l’Association Les petits frères des Pauvres, la Fondation des petits frères des Pauvres soutient les actions de l'Association les petits frères des Pauvres ou d'autres initiatives au profit des personnes âgées, pauvres, isolées ou gravement malades. Elle porte une attention particulière au logement des personnes aidées et souhaite promouvoir de nouvelles formes d'accompagnement et des actions innovantes.
Elle peut recevoir des dons spécifiques (déductibles de l’ISF, biens immobiliers à conserver en nature…).
Au cours de leur histoire, les organisations créées par les petits frères des Pauvres de France dans d’autres pays ont parfois adopté des noms différents, souvent « Les Amis des personnes âgées ». Elles sont indépendantes et régies par le droit local. Cependant, toutes sont membres de la Fédération internationale des petits frères des Pauvres dont le siège est à Paris : elles partagent les mêmes valeurs, sont unies par une charte et réalisent des actions très voisines des petits frères des Pauvres de France.
Déduction faite des frais d’appel et de traitement, vos dons soutiennent l’ensemble des missions sociales des petits frères des Pauvres (Accompagner - Agir collectivement –Témoigner et alerter) et financent les moyens nécessaires à la bonne réalisation et au contrôle de celles-ci. Sauf demande particulière, les dons ne sont pas spécifiquement affectés.
Comme les dons les legs servent à financer l’ensemble de nos actions. Ils sont particulièrement précieux pour créer de nouveaux établissements, rénover les plus anciens, ou pour garantir nos engagements à long terme, envisager des nouveaux projets ou développements. Sur demande du bienfaiteur, ils peuvent être affectés à une action ou un projet particulier.
Les objets d’art, bijoux, meubles, timbres, monnaies, vaisselles, vieux papiers, etc. proviennent essentiellement de dons ou de successions (legs) dont nous sommes bénéficiaires et qui ne sont pas utiles pour les personnes aidées. Ces dons sont récupérés et évalués par nos services spécialisés avec le concours d’experts bénévoles et mis en vente pour financer nos actions. Nous apportons un soin scrupuleux au respect des intentions des donateurs ou testateurs et veillons à valoriser au mieux leurs biens comme eux-mêmes l’auraient fait. Pour des raisons déontologiques, nous refusons de bénéficier de don, quelle qu’en soit la nature, de la part des personnes que nous accompagnons.
Les dons en nature, de faible valeur, impliquent une logistique très lourde (déplacements, transports, stockage, gestion…) et onéreuse. Nous n’acceptons des particuliers que les objets de valeur ou facile à stocker et amener sur place. D’autres organisations, notamment des entreprises d’insertion, se sont spécialisées dans ce domaine et nous travaillons volontiers avec elles et nous invitons nos donateurs d’objets à se tourner vers elles. Par ailleurs, nous nous attachons à offrir aux personnes que nous aidons des meubles et autres correspondant parfaitement bien à leurs besoins et respectueux de leur dignité.
Il s’agit des personnes âgées de plus de 50 ans fragiles, isolées et/ou en grande précarité que nous accompagnons dans la durée. Nous les appelons avec affection nos « Vieux Amis » même si ce sont principalement des « Vieilles Amies » (72 %).
Nous entendons par pauvres les personnes ayant de faibles ressources. La plupart des personnes que nous accompagnons vivent avec les minimas sociaux. C’est prioritairement vers eux que sont dirigées nos actions. Cependant, priorité n’est pas exclusivité. Le terme de « Pauvre » peut être entendu dans un sens large, celui qui vit aux marges de la société, exclu par sa pauvreté matérielle, son isolement, son handicap… "Il n'y a pas que les Pauvres en argent, il y a aussi les Pauvres en amitié, les Pauvres en espérance et les Pauvres en tendresse". (A. Marquiset).
Il y a en France plus d’un million de personnes isolées de plus de 75 ans. Parmi celles-ci, plusieurs centaines de milliers vivent avec des ressources extrêmement modestes ne leur permettant pas d’avoir accès à un certain nombre de services payants. Nos moyens étant limités, c’est vers eux que nous orientons prioritairement nos actions. En effet, celles-ci reposent essentiellement sur des bénévoles (plus de 10 000), ce qui ne nous permet pas d’accompagner des centaines de milliers de personnes, bien que nous mettions en place de nouvelles équipes sur de nouveaux territoires. Nos moyens financiers proviennent essentiellement de dons et legs et nos donateurs ont vraiment la volonté que nous aidions les plus pauvres avec les valeurs qui sont les nôtres.
Notre projet associatif, qui s’intitule d’ailleurs « Avec les plus pauvres, vivre la fraternité », nous engage à accompagner en priorité ceux qui souffrent d’isolement et qui ont de faibles ressources. Les équipes locales apprécient la situation réelle de chaque personne non seulement en fonction de ses ressources mais aussi de l’ensemble de ses conditions de vie et notamment de son âge, de sa fragilité et de son isolement. Certaines de nos actions (repas de Noël, hébergement temporaire par exemple) sont ouvertes assez largement sans que le critère de ressources soit déterminant. Et pour répondre aux besoins des personnes âgées isolées, sans distinction, nous nous efforçons de développer de nouvelles formes d’actions comme Voisin-Age ou Solitud’Ecoute .
Dès l’origine, notre association s’est préoccupée des personnes les plus âgées dont beaucoup avaient été ruinées par la guerre. Néanmoins en France ou à l’étranger, elle a eu des actions en faveur d’autres publics. Mais, au fil du temps, l’association s’est forgé une compétence reconnue auprès des plus âgées, public moins bien pris en compte par d’autres organismes, ce qui l’a amenée à se consacrer aux plus de 50 ans.
Accompagner une personne, c’est engager avec elle une relation fraternelle et durable. Ce n’est pas rendre seulement rendre un service ponctuel aussi utile soit-il. C’est restaurer les personnes dans le lien social par différentes actions. Tout cela demande du temps, de la patience…Ce n’est pas pour un jour mais pour la vie, sauf si la personne accompagnée en décide autrement.
Notre mission essentielle consiste à accompagner des personnes dans la durée et –le plus souvent- jusqu’à la fin de leur vie. Nos bénévoles et nos salariés ne sont pas en mesure de répondre à ce type de demande pour des personnes qui ne sont pas accompagnées. Pour ces demandes, il vaut mieux s’adresser à la mairie ou à des organismes spécialisés.
Notre association s’inscrit dans un travail à long terme auprès des personnes ; de fait, elle n’est pas en mesure d’agir dans l’urgence la plupart du temps.
Notre association ne dispose pas de structure permettant de déménager ou vider une maison. Nous vous conseillons de vous adresser à l'association Neptune - 32, boulevard Paul Vaillant Couturier - 93100 MONTREUIL.
Tél : 01 48 51 54 62
http://www.association-neptune.com/
ou bien à d'autres associations telles le Secours Catholique ou Emmaüs.
Il existe  également un site "Engagement Solidaire" sur lequel vous pourrez vous renseigner sur les associations près de chez vous qui acceptent les dons de meuble : www.engagement-solidaire.fr/gestes-solidaires/donner/meubles/
Nous récupérons sur certaines de nos implantations des vêtements pour les personnes accompagnées les plus défavorisées.
Sur Paris, le dépôt de vêtements se fait à notre siège au 33 avenue Parmentier (11ème métro St Ambroise) de 9h à 18h.
Si vous n'habitez pas la région parisienne, merci de prendre contact avec l'implantation la plus proche de votre domicile. (ou consulter notre carte)
 
Nous ne pouvons répondre à ce type de demande de mise en lien avec une personne âgée pouvant héberger en échange de services car nous ne faisons pas ce type d'action.
En revanche, nous vous invitons à vous mettre en lien avec le réseau d'associations de cohabitations intergénérationnelles qui coordonne ce type de projets, sur le site internet http://www.reseau-cosi.com.
  • Sur la région parisienne, les Point Paris Emeraude mettent en réseau les dispositifs d'aide et de prise en charge des personnes âgées à Paris, ils pourront vous renseigner. Ils sont joignables au 3975.
  • Sur la région Grand Ouest : le Temps pour ToiT www.letempspourtoit.fr
  • Sur la région de Marseille/Aix : www.untoitdeuxgenerations.com
Je veux donner

Je veux être bénévole

Les annonces emplois des petits frères des Pauvres

Grâce à Romain, la solitude dde Suzanne n'est plus qu'un lointain souvenir

Rapport annuel 2015 des petits frères des Pauvres